Les paralysies nerveuses rencontrées au cours des missions peuvent être liées à des traumatismes anciens ou des séquelles de poliomyélite ou de lèpre. Leur traitement chirurgical fait appel, le plus souvent, à des transferts tendineux palliatifs.