Les brûlures sont favorisées par la promiscuité et la cuisine effectuée souvent au raz du sol sans espace dédié. Elles surviennent fréquement sur des enfants. Les soins primaires font souvent défaut et sont confiés à la médecine traditionnelle. Les séquelles liées à la cicatrisation par rétraction des tissus peuvent entraîner des handicaps extrèmement sévères. Des interventions faisant appel à des plasties, des greffes ou des lambeaux cutanées visent à supprimer les brides rétractiles et redonner une fonction à la main et aux doigts.